Mon chemin de poète -Pensée poétique de Giovanni Teresi

 

Risultati immagini per Teresi Giovanni poeta immagini in jpg

Giovanni Teresi scrittore e poeta contemporaneo – Ricerca immagini tramite google

 

Mes premiers écrits en vers remontent à mon adolescence et quelques-uns de ces poèmes, tels “Lune!, “Maman”, “Liberté” ont survécu dans mes premiers recueils: “Portraits de vie” et

Saveurs de mes souvenirs”.

Le recueil qui suit “Chants d’amour dans des lieux enchantés” commence d’adhérer au principe qui sera plus tard le mien et qui est à la base de ma démarche poétique: “ut picture poesis”, expression horacienne par laquelle je conjoins chacun de mes poèmes à l’œuvre du peintre.

Avec le temps, j’ai pu raffiner mon talent avec l’étude de certains poètes classiques, du monde gréco-romain exactement, qui ont contribué à consolider mon point de vue. Fort de ce soutien spirituel, il m’a été naturel de m’approprier ce qui est devenu ma note typique: mon regard aigu et passionné sur les retrouvailles archéologiques, le paysage, les traditions relevant de ma terre et qui ont inspiré des recueils tels “Le mythe et la poésie” et “La grande tradition des Muses”.

L’être du poète je l’ai bien exprimé dans ce poème:

Poète

 Peintre de l’âme, des sentiments.

Voyageur  dans les rêves, dans la fantaisie.

Interprète de la nature entière et des gens.

Producteur de mots, d’amour en poésie.

Artiste non en marbre, mais en grès.

Jongleur de l’esprit et de la vie.

Immortel dans son œuvre :  qui est son but.

 

Dans notre époque, marquée par la globalisation et la communication par réseau, alors que notre rapport avec le monde ne cesse de changer, le sens aigu de solitude, d’égarement, nous saisit de plus en plus.

Dans notre vie quotidienne, de ce fait prête à devenir incompréhensible et irrationnelle, l’expression et la communication de nos idées, à cause du flux et du reflux frénétiques des informations, nous sont le plus souvent interceptées et coupées ; de sorte que nos perceptions quotidiennes finissent par subir le contrepoids de l’accumulation et de l’interférence d’autres idées, lesquelles s’entassent même graveleusement dans un entrelacs hideux et cahotique de superpositions.

La poésie, par contre, en vertu de sa puissance évocatoire et imaginaire, est bien capable de mettre en éveil notre faculté créatrice, laquelle nous individualise au plus haut degré et nous permet de marquer notre différence par rapport et à l’encontre d’une société anonyme et nullifiante.

Pour moi, la poésie, c’est l’art par excellence d’unir la signification des mots au rythme musical que ceux-ci impriment à la phrase ; c’est pourquoi la poésie partage avec la musique bien des qualités, lesquelles, bien plus que ne le fait la prose, transmettent des émotions plus vives et plus intenses que celles suscitées par cette dernière.

Il est très aisé, dès lors, de pouvoir faire le pari sur la poésie, puisqu’elle est la victoire sur ce qui est impossible, ceci revenant à se retrouver « dissous » dans l’ « exprimable », dans la « capacité d’être exprimé », par des mots dont l’usage se perd inutilement dans la folle consommation de notre vie quotidienne.

Il s’ensuit de là qu’il ne fait pas de doute que la poésie a la puissante capacité d’ « envoûter » quiconque s’en laisse enchanter et transporter, en se détachant de la grisaille de la réalité, et en se transférant immédiatement dans un « monde parallèle » qui ne connaît ni temps ni lieux.

L’un des motifs les plus vrais de ma veine poétique, c’est la Nature, notre partenaire la plus solidaire, mais aussi la plus grande victime de nos abus.

En outre, à ce thème je conjoins ce que j’appelle le signe le plus énergique de ma poésie :

l’acmé émotionnel, la joie, l’espoir tenace ; caractéristiques qui rendent ma poésie fortement humaine.

Cette tendance ne privilégie ni l’héroïsme ni le sentiment de se considérer victime coûte que coûte ; elle se veut, tout au contraire, tel un « résidu d’étoile », précisément la matière résiduelle qui reste d’une étoile éclatée dont la lumière, quoique posthume, demeure encore perceptible.

Toutefois, ce n’est pas uniquement à la poésie que j’ai destiné mes talents de créateur : je peux tout aussi bien énumérer des textes en prose, au contenu existentiel « Rêve les yeux ouverts », et historique « Les insurrections des Carbonari des années 1820-1821 en Italie ».

En ce moment, je suis en train de travailler à de nouveaux recueils, l’un d’inspiration religieuse « L’univers dans l’âme », l’autre d’inspiration biographique « Récits d’autrefois » ; ces derniers ouvrages je les considère très significatifs, lesquels en plus de leur contenu littéraire, surtout du fait qu’il ratifient d’une certaine manière la premier bilan de mon activité littéraire, appuyée et soutenue par le talent de traducteur de mon cher ami, M. Gioacchino Grupposo, lui aussi professeur.

J’écris mes pensées

Sur des feuilles blanches, fragiles,

ébréchant  momentanément la réalité,

j’écris mes pensées.

Les mots deviennent fine pluie,

se regroupent en libres vers.

Toute pause, c’est reprendre haleine…

La feuille retrace le présent

tandis que son revers une attente.

Je feuillette par jeu le passé.

Les phrases que j’ai pu écrire,

les feuilles que j’ai pu déchirer,

les mots que j’ai pu effacer

ont pu combler plus d’un coffre,

où j’aurais pu garder

ma toute première pensée

qui s’est hélas envolée

avec les choses de mon enfance.

En ordre se suivent mes souvenirs.

Je pense: ce ne sont que des fleuves,

de longs chemins de mots

qui sont sortis de moi

et dont je garde le relent

empreint de la peine de l’esprit.

Je ne m’arrête pas d’écrire sur les fleuilles

blanches et délicates

de l’arbre du savoir.

 

                                                                                    Giovanni Teresi

 

 Ce discours et ces poésies sont dédiés à la mémoire du poète siculo-tunisienne Marius Scalesi

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...