Lumières d’hiver – lyrique de Giovanni Teresi

 

Immagine correlata
Recherche d’images avec google

Lumières d’hiver

 Il coule dans le lit boueux

le fleuve entre des cailloux irréguliers

rongés par l’eau ;

des morceaux de ciel s’y reflètent

avec des fragments de soleil parmi les nues.

Des âmes solitaires, indéchiffrables,

s’en vont en laissant par-derrière le silence

qui incontestable demeure parmi les oliviers.

Le souffle léger du vent

vanifie le néant

et la grisaille des fruits timides…

Lentement s’écoule le jour

jusqu’à l’éteignement suave

du pâle coucher.

D’autres lumières se posent

comme des stries subtiles

sur les pierres volcaniques

qui s’émiettent

au sourire de la lune.

 Giovanni Teresi

(D’après la récolte  L’univers de l’âme)

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...